Femme Noire

Bergère

Parle bergère,
par ta voix murmurante.
Parle bergère,
par ta voix rassurante.

Il n’y a point de répit,
dans ce monde de peines.
Que ta voix de Reine,
vienne abreuver de paix.

Parle bergère,
brave l’écho des dissonances.
Parle bergère,
l’espoir repose sur ta présence.
Pour avoir tout porté y compris l’existant,
que tu régales dans ton sein et enfantes,
et qui sous ton regard soucieux et aimant,
s’envole pour explorer la vie d’ève et d’adam.

Bergère,
si ta paix disparaissait,
si ta foi s’essoufflait,
si ton courage s’amenuisait,
qu’adviendra de l’existant ?

Inédit, Windhoek, 02 Jan 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *